TEXTE ET PHOTOS > SEBASTIEN CORRADINI

 

Parfaitement orchestrée par les bénévoles de l'Atac (Association terre d'Aragon Cabardes), cette épreuve généreuse n'a rien à envier aux rendez-vous VTT les plus réputés de la saison. Bien soutenue par le Comité départemental de l' Aude, l'Atac, certainement l'une des associations VTT les plus dynamiques de France, met les petits plats dans les grands pour recevoir au mieux les 600 engagés de l'édition 2003. De l'avis des responsables, la capacité d'accueil peut être portée à 1000 participants pas plus, "après, [nous ne sommes] plus sûrs de préserver la convivialité".

POTENTIEL ENORME

Pourtant, le potentiel géographique est impressionnant. L'Aude dispose, au-delà de sa production viticole de plus en plus qualitative et de son patrimoine historique (voire préhistorique), de richesses fabuleuses pour séduire les vététistes. Nous avions déjà profité du VTT de l'Année 2002.pour découvrir, du côté d'Aragon, des trésors de sentiers; le raid Cap Nore nous a offert un tableau encore plus idyllique : paysages enchanteurs et sentiers de rêve sur trois parcours ( 45, 80 et 100 km) aussi physiques dans les nombreuses ascensions, que techniques dans les descentes qui sillonnent la montagne Noire.
Des panoramas à vous couper le souffle! Et les participants du 100km en ont eu besoin, de souffle, pour s'acquitter de la grande boucle qui compte moins de 10% de portion bitumée. D'ailleurs, certains étaient partis trés tôt ce matin, dès 6 h 30, du village de Villegly, à une encablure de Carcassonne , pour s'affranchir à la fraîche de la première partie du parcours, entre vignes et garrigue. D'autres départs s'échelonnèrent dans la matinée, afin d'éviter les embouteillages dans les premiers passages techniques. De toute façon, Cap Nore n'est pas une course à proprement parler, même si le chronométrage individuel permet à chacun de s'étalonner en fonction de ses ambitions et de sa forme. Et cette année, c'est la température étouffante - près de 42°C à l'ombre! - qui a fait l'arbitrage, le thermomètre ayant eu raison de la motivation de nombreux engagés de la plus longue boucle qui, finalement, se sont contentés du tracé de 80 km. De quoi, déjà, faire le plein de souvenirs. Dans cet album de grands moments vécus, on retiendra principalement la descente rocailleuse de la Pélissière, la dégringolade technique du pic de Nore, qui est le point culminant (1290m) de la région et du parcours, le lac émeraude de Pradel accueillant l'un des plus agréables ravitaillements, ou encore le vertigineux passage au pas de la Sarra empruntant un ancestral sentier gallo-romain, taillé dans la roche. Superbe !

A DECOUVRIR ABSOLUMENT

Encore méconnu, le raid Cap Nore est une grande épreuve de vrai VTT, dans la lignée de la Transvésubienne, qui s'adresse aux vététistes aguerris et complets. Si le programme sportif est copieux, l'ambiance, chaleureuse et conviviale, est également l'un des atouts incontournables de cette fabuleuse épreuve...